Quel type de taux choisir pour votre prêt immobilier?

Lors d’une souscription à un prêt immobilier, un pourcentage de rémunération appelé taux d’intérêt doit être versé au prêteur. Ce taux est défini à partir de la durée du prêt et la nature des risques vis-à-vis du prêteur.

Le taux fixe

Comme son nom l’indique, le taux fixe est un taux qui ne change jamais au cours de l’emprunt. L’emprunteur peut facilement ainsi calculer la somme totale du remboursement depuis le début du contrat. Ce type de taux est considéré comme étant le plus sûr. Depuis la souscription, le coût maximum est affiché avec ce taux. De ce fait, le même taux est proposé par la banque pour toute durée d’emprunt. En cas de variation possible, le financement de la différence est à la charge de l’organisme prêteur. C’est pourquoi le taux le plus élevé est proposé depuis le début afin de couvrir certains éventuels risques de perte.

Le taux réversible

Tout au long de l’emprunt, ce taux peut évoluer. Il est impossible de savoir dès le début la somme que le client devra rembourser. Ce type de taux est plus risqué, mais il est le moins coûteux. Sachant que le taux d’intérêt est revu toute l’année, il ne présente aucun risque pour la banque. De plus, la fluctuation du taux est répercutée à l’aide de ce taux. La possibilité de diminuer ou d’augmenter la durée de l’emprunt est envisageable dans une limite de cinq ans avec ce taux. De ce fait, le client peut payer la même somme chaque année.

Le taux mixte

Sachant le terme mixte, il se pose entre le taux fixe et le taux réversible. Ce taux de crédit immobilier peut être fixe au début de l’emprunt, puis à la fin, il peut être variable. Il est beaucoup plus intéressant surtout lorsque le client connait déjà avant la date terme de son emprunt qu’il revendra son bien avant le changement du taux. Ce taux est à la fois coûteux et risqué.