Le prêt: une solution également valable pour les fonctionnaires

Tout être humain a ce besoin universel de modeler son environnement pour son bien être. Aussi que vous soyez commerçant, artisan, étudiant ou fonctionnaire….. Vous aurez toujours cette envie d’acquérir des biens ainsi que des services pour assouvir votre soif de satisfaction. Mais pour cela il faut de la liquidité et on sait qu’un citoyen moyen aura beaucoup de mal à combler ce désir.

C’est la raison pour laquelle les établissements bancaires offrent des prêts plus ou moins satisfaisants pour divers catégories de personnes à savoir des sociétés, des industriels, des commerçants, fonctionnaires. Conscient que les fonctionnaires sont des salariés comme les autres et qu’ils rencontrent plus ou moins les mêmes difficultés, le prêt proposé par les organismes financier semble être à l’unanimité une solution alternative à l’épargne. Aussi il n’est pas rare de voir les salariés de l’administration publique introduire des demandes de prêt au niveau des banques.

Pourquoi le fonctionnaire a-t-il besoin d’un prêt ?

Certes, la fonction publique est vitale pour l’État, c’est la force motrice qui fait fonctionner l’administration publique, mais ce n’est pas pour autant que les fonctionnaires roulent sur l’or. Comme toutes personnes ils peuvent rencontrer des problèmes financiers quand bien même leurs situations sont jugées stables.

Aussi, on voit souvent des fonctionnaires effectuer une demande de prêt à un organisme spécialisé, et en principe ces demandes sont habituellement approuvées. Pourquoi ? Car la stabilité qu’offre le statut de fonctionnaire signifie pour les banques une garantie d’un remboursement du prêt, en ce sens que le profil de fonctionnaire fait généralement pencher la balance vers une acceptation de la demande de crédit.

Les privilèges des fonctionnaires

Les fonctionnaires comme vous et moi peuvent avoir recours à un prêt que ce soit pour un projet personnel ou pour acquérir des biens. Pour autant, leurs situations leurs confèrent un statut autre que le commun des mortels, c’est-à-dire qu’ils font l’objet de multiples privilèges que les banques leurs accordent. Cela varie d’un organisme à un autre mais le fait est que le fonctionnaire sera toujours un cas à part dans le traitement d’une demande de prêt.