A quoi sert une assurance santé?

assurance santéEn assurance santé, il y en a en tout deux acteurs, deux contractants : l’assuré et la compagnie d’assurance. Le premier s’engage à verser une participation mensuelle en contrepartie d’un dédommagement en cas de maladie, d’accident, … En fait, il ne s’agit pas vraiment de dédommagement, mais plutôt de remboursement. Les frais médicaux, quoi que ce soit, vont être remboursés par la compagnie, suivant les clauses du contrat fixées à l’avance. Mais réellement, à quoi peut servir une assurance santé, vu qu’il y a déjà la Sécurité Sociale ? Et si elle est autant indispensable qu’est-ce qu’elle a de mieux à offrir ?

Elle garantit un meilleur remboursement sur les frais médicaux

Certes, il y a déjà les assurances obligatoires, mais nous savons qu’elles ne suffisent plus comme l’indique topmutuellesante.fr. Les tarifs médicaux ne cessent d’augmenter en ce moment (horaire d’un médecin, prix des médicaments et des vaccins, …) et il vaut mieux posséder un complément de remboursement. En somme, une assurance santé sert surtout à compléter les règlements de la Sécurité Sociale. D’abord donc, elle a pour objectif de payer tout ou en partie du ticket modérateur (la différence entre le frais médical et la somme rembourser par la Sécurité Sociale). Mais elle permet également de se faire rembourser sur des cas non prises en charges par la Sécurité Sociale.

Elle comporte des petits « plus »

Ce qu’il y a de bien avec les services payants venant des organismes privés, c’est qu’ils ne cessent jamais de s’améliorer et d’étonner les consommateurs. Il existe une assurance santé pour n’importe quelle situation : pour les célibataires, pour les salariés, pour les travailleurs indépendants, pour les enfants, pour la famille, pour les étudiants … Outre ceux-là, ces compagnies proposent également des services complémentaires en plus des remboursements : des assistances à domicile pour aider les personnes dans la vie quotidienne, des conseils de prévention contre les maladies, des conseils pour bien tenir son économie, …

Le délai d’attente de l’examen de votre dossier en rachat de crédit

dossier en rachat de créditDe nombreux ménages et particuliers optent pour le rachat de crédit afin de remettre en bon ordre leur situation d’endettement excessif sur des sites comme Comparateur rachat de credit .com. En effet, on dit surendettement puisqu’ils ont effectué plusieurs prêts à la fois d’où la difficulté de paiement due à un évènement imprévu qui s’est produit au cours du remboursement. Ainsi, lorsque l’emprunteur opte pour le rachat de crédit, l’établissement prêteur procède d’abord à un examen approfondi de son dossier et de sa situation financière avant d’accepter ou de rejeter sa demande.

Combien de temps l’emprunteur devra-t-il attendre pour l’accord du rachat de crédit ?

Un bon nombre de conditions sont prises en compte avant d’accorder le rachat de crédit à part la capacité financière de l’emprunteur. Et il est important de préciser que la demande ne va pas toujours obtenir une réponse positive. Donc vous devez également savoir que pour bénéficier d’un regroupement de crédit, vous devez d’abord être établi en France. Par la suite, vous ne devez pas être inscrit sur le FCC pour que votre dossier puisse être accepté par l’organisme financier de votre choix. Donc, si l’établissement de crédit est positif quant à votre demande, l’accord sera établi, en principe, au bout de 10 jours. Seulement, il est toujours recommandé de compléter votre dossier dans les mesures du possible. Par ailleurs, le délai d’examen de votre dossier pour un rachat de crédit immobilier peut prendre beaucoup plus de temps, car l’établissement de crédit va devoir encore effectuer une déclaration écrite par laquelle il atteste la valeur du bien pour ensuite, le faire évaluer par un expert.

Que se passe-t-il une fois que l’établissement a accepté votre demande ?

L’acceptation de votre demande suggère que l’établissement de crédit de votre choix consentit d’acquitter votre rachat de crédit. De ce fait, vous serez contraint de signer l’accord pour que le bailleur puisse mettre en vigueur l’offre de prêt. Seulement, il met à votre disposition une période de réflexion de 10 jours pour accepter ou refuser l’offre. Et une fois que vous avez affirmé votre consentement par votre signature, cela veut dire que vous êtes d’accord sur l’offre. Il est à noter que le crédit ne sera octroyé qu’après l’expiration du délai de rétractation, qui est de 14 jours.

Astuces pour trouver un crédit en ligne pas cher

créditVous avez un projet à financer, mais vous n’avez pas assez d’argent immédiatement ? Un crédit en ligne moins cher, a pour objet de financer l’achat d’un véhicule, d’un projet immobilisation ou pour autres projets personnels. Avec ce crédit moins cher, une somme d’argent vous est accordée et sera utilisée seulement pour le projet dans la demande. Une formule qui peut répondre parfaitement à vos besoins et à vos attentes en matière de financement rapide et bon marché.

Les simulateurs en ligne pour trouver l’offre qui correspond à vos besoins ?

Le simulateur en ligne, un outil gratuit, simple qui vous permet de trouver l’offre de crédit qui correspond à vos projets. Nous vous conseillons le site www.creditenligne.org. Avant d’utiliser cet outil, vous devez déterminer au préalable le projet à financer, acquisition de voiture, projet immobilier…Par ailleurs, vous devez également déterminer le montant de votre projet, la durée de remboursement et les mensualités. Ces paramètres vous permettent de savoir le taux d’intérêts et les autres paramètres liés au remboursement de la somme. Par la suite, vous devez remplir le formulaire présenté par le simulateur de votre choix ; les résultats proposés par les différents prestataires s’afficheront dans votre écran, et à vous de choisir celle ou ceux qui vous correspondent.

Les comparateurs de crédit en ligne

Mais à part les simulateurs de crédit en ligne, les comparateurs sont des outils à votre disposition. Avec cet outil, vous pouvez comparer les services proposés par les fournisseurs de crédit en ligne. Dans ce cas, vous devez choisir deux ou plusieurs offres et les comparer après. Comme le simulateur en ligne, cet outil est gratuit, simple et rapide. Il vous permet d’obtenir des résultats en quelques cliques seulement. Ces outils sont toujours recommandés, surtout si vous cherchez un prestataire en ligne. Par la suite, à vous de choisir l’offre qui vous correspond au plus.

Le prêt: une solution également valable pour les fonctionnaires

solution également valable pour les fonctionnairesTout être humain a ce besoin universel de modeler son environnement pour son bien être. Aussi que vous soyez commerçant, artisan, étudiant ou fonctionnaire….. Vous aurez toujours cette envie d’acquérir des biens ainsi que des services pour assouvir votre soif de satisfaction. Mais pour cela il faut de la liquidité et on sait qu’un citoyen moyen aura beaucoup de mal à combler ce désir. C’est la raison pour laquelle les établissements bancaires offrent des prêts plus ou moins satisfaisants pour divers catégories de personnes à savoir des sociétés, des industriels, des commerçants, fonctionnaires. Conscient que les fonctionnaires sont des salariés comme les autres et qu’ils rencontrent plus ou moins les mêmes difficultés, le prêt proposé par les organismes financier semble être à l’unanimité une solution alternative à l’épargne. Aussi il n’est pas rare de voir les salariés de l’administration publique introduire des demandes de prêt au niveau des banques.

Pourquoi le fonctionnaire a-t-il besoin d’un prêt ?

Certes, la fonction publique est vitale pour l’Etat, c’est la force motrice qui fait fonctionner l’administration publique, mais ce n’est pas pour autant que les fonctionnaires roulent sur l’or. Comme toutes personnes ils peuvent rencontrer des problèmes financiers quand bien même leurs situations sont jugées stables. Aussi, on voit souvent des fonctionnaires effectuer une demande de prêt à un organisme spécialisé, et en principe ces demandes sont habituellement approuvées. Pourquoi ? Car la stabilité qu’offre le statut de fonctionnaire signifie pour les banques une garantie d’un remboursement du prêt, en ce sens que le profil de fonctionnaire fait généralement pencher la balance vers une acceptation de la demande de crédit.

Les privilèges des fonctionnaires

Les fonctionnaires comme vous et moi peuvent avoir recours à un prêt que ce soit pour un projet personnel ou pour acquérir des biens. Pour autant, leurs situations leurs confèrent un statut autre que le commun des mortels, c’est-à-dire qu’ils font l’objet de multiples privilèges que les banques leurs accordent. Cela varie d’un organisme à un autre mais le fait est que le fonctionnaire sera toujours un cas à part dans le traitement d’une demande de prêt.

Rachat de soulte, explication de cette solution peu connue

Lors d’une dissolution d’une communauté : divorce, séparation ou succession, il est possible de racheter la part immobilière de l’autre pour devenir l’unique propriétaire. C’est ce qu’on appelle le rachat de soulte. En somme, c’est un montant pour indemniser l’autre partie qui ne reçoit pas de patrimoine.

Le principe du rachat de soulte

soultePour avoir les parts d’un bien immobilier de son ex-conjoint, le rachat de soulte est obligatoire. Le principe est le même en cas de séparation du couple ou d’un décès de l’un des époux. Une somme d’argent est versée par la personne qui veut acquérir l’immobilier à la partie qui cède ses parts. Le calcul du montant de rachat peut se réaliser en 2 manières différentes : via un accord à l’amiable ou par l’intermédiaire d’un notaire ou d’un agent immobilier. Ce dernier sera apte à estimer la valeur du bien en question. Notez que le bien immobilier ne sera pas vendu à sa valeur d’origine, mais à sa valeur actuelle sur le marché. En cas de désaccord, une expertise contradictoire peut être faite. C’est là que le juge entre en jeu. Il décidera de la valeur exacte du bien immobilier. Toutefois, un accord mutuel est préférable contrairement à une longue procédure juridique. Le financement du rachat de soulte peut se faire via un apport personnel ou via un crédit bancaire. Si vous avez déjà un prêt en cours, la banque de crédit ne vous donnera pas un autre prêt sans que vous ayez racheté votre prêt en cours. Si vous faites appel à une banque pour régler l’acquisition, sachez qu’elle vous proposera un prêt immobilier traditionnel. Nous vous conseillons ce lien http://www.agissonspourlegalite.fr/rachat-de-soulte/ pour en savoir plus à ce sujet.

Les avantages avec un rachat de soulte

En faisant un rachat de soulte, vous n’obtiendrez que des avantages. C’est une solution adaptée pour diviser un bien immobilier en commun. En rachetant la part de l’autre, vous deviendrez l’unique propriétaire du patrimoine immobilier. Vous n’avez plus à vous casser la tête avec les partages de frais en devenant indépendant. Mais l’avantage non négligeable est certainement la diminution des mensualités, car le système de rachat de soulte est le même que celui d’un rachat de crédit immobilier. L’idéal lors d’un rachat de soulte est d’octroyer un prêt hypothécaire. Comme cela, vous pourrez mettre dans un seul prêt tout ce dont vous aurez besoin. De plus, vous bénéficierez d’offres très attractives et de nombreux avantages supplémentaires.

Les crédits avantageux pour les fonctionnaires

crédits avantageux pour les fonctionnairesLes fonctionnaires sont considères comme l’image de l’Etat, donc il est très normal que les fonctionnaires soient dans un emploi stable avec un salaire honorable. Il n’est à plus démontrer que le fonctionnaire est le socle par excellence de l’administration, ce n’est pas pour autant qu’il est immunisé des problèmes d’argents. Comme toutes personnes, se révélant de la classe moyenne, le fonctionnaire a besoin de formuler des demandes de crédits pour réaliser certains de ses projets (voyage, construction d’une résidence, achat de voiture,…). Le fonctionnaire n’a pas un niveau de vie élevé contrairement à ce que l’on pense mais il bénéficie, en revanche, d’une stabilité incroyable au niveau emploi. Ce qui veut dire forcement une rentrée d’argent invariable.

Pourquoi les banques confèrent des avantages aux fonctionnaires ?

Comme on l’a vu, les fonctionnaires baignent dans un environnement stable. Cette stabilité attire les établissements bancaires, à un point ou plusieurs organismes ont crée des services spécialement conçus pour le fonctionnaire. Ceux-ci poussé à l’extrême, d’autres organismes se sont spécialisés totalement pour satisfaire le domaine de la fonction publique. Le fonctionnaire jouissant d’un salaire honorable et régulier remplisse les critères de sélection des banques car il ne faudrait pas oublier que les banques offrent des prêts que si elles ont l’assurance, en premier lieu, d’être remboursées et en second lieu, l’assurance d’être payé (taux d’intérêt du prêt).

Quelles sont les avantages d’un crédit fonctionnaire ?

Les atouts sont nombreux pour un fonctionnaire lors d’une demande de crédit. Ça peut aller d’un taux relativement bas jusqu’à l’octroi d’un prêt supplémentaire. Donc si vous êtes un fonctionnaire en quête de crédit, sachez que les établissements financiers vous offriront presque toujours des avantages alors sachez tirez profit de votre statut. Un conseil, comparez toutes les différentes offres que les banques vous proposeront, soyez vigilent sur certaines offres car elles peuvent cacher des obligations assez lourdes. Bref, soyez attentives sur toutes opérations financières, y compris la demande de crédit ou la demande de rachat de crédit.

Le rachat de crédit requiert-il une garantie hypothécaire ?

garantie hypothécaireLorsqu’un particulier demande le prêt d’un fonds important auprès d’un établissement bancaire ou organisme financier, ce dernier requiert souvent une garantie qui correspond au montant demandé. Cette garantie permet à l’établissement de prêt de s’assurer que son emprunteur va pouvoir rembourser ses dettes et elle doit être équivalente au somme emprunté. Entre autres, les organismes de crédit proposent ainsi d’une garantie réelle pour un fonds moins considérable. Il s’agit d’engager une autre personne appelée caution pour prendre en charge le remboursement au cas où le contractant n’est plus en mesure de payer ses mensualités.

La demande d’une garantie hypothécaire

Dans le cadre de regroupement de crédits, les banques requièrent dans la plupart des cas une garantie hypothécaire, car il se peut que les dettes à regrouper soient beaucoup plus conséquentes. L’établissement de prêt n’acceptera pas alors la demande de rachat de prêt lorsque l’emprunteur ne dispose pas des biens ou patrimoines immobiliers à mettre en garantie. Plus précisément, le contractant doit avoir, entre autres, un logement, un appartement, un immeuble ou un terrain. Il doit être le seul propriétaire de ces biens pour servir comme garantie.

Connaître les termes du contrat accompagnés de la garantie par hypothèque

À préciser que le rachat de crédit suivi d’une garantie hypothécaire est une condition énumérée dans la loi. De ce fait, les créanciers et l’emprunteur doivent se conformer à cette loi. Cette dernière souligne clairement que l’emprunteur doit être le seul propriétaire de la garantie et les fortunes mises en hypothécaire sont soumises aux contrôles d’un pouvoir compétent. Les principes à ce propos indiquent également que les consommateurs qui proposent cette garantie doivent bénéficier de remboursement facile. Il est important alors de respecter ces principes réglementaires avant de signer le contrat concernant la mise en garantie. N’oubliez pas que seul le regroupement de crédits ayant un coût considérable exige la mise en place de ce gage. Sinon, l’établissement prêteur peut demander une garantie réelle au moyen d’une personne dénommée caution.

Une stratégie pour choisir sa banque en ligne ?

choisir sa banque en ligneSi vous avez toujours eu des soucis à choisir une banque, que cela vous a toujours empêché d’ouvrir un compte bancaire, maintenant, vous pouvez disposer d’une banque virtuelle, qui vous sera sans doute, simple à utiliser et qui sera également très flexible à vos besoins. Pour cela, ne vous hâtez pas à opter pour cette solution, mais prenez bien votre temps à méditer sur ce qu’une banque virtuelle a, à vous proposer. Gardez juste à l’esprit qu’il vous suffira de votre mobile pour gérer vos comptes à distance, auprès de votre banque en ligne, qui sera disponible 24h/24, et cela, peu importe où vous vous trouvez.

Faire un bilan et comparer

Pour choisir la meilleure banque en ligne, vous devriez mettre l’accent sur quelques étapes indispensables, à commencer par l’établissement de votre bilan. Ce bilan consiste à prendre en compte vos besoins personnels, et d’en faire le point. Sachez que, comme toujours, la solution idéale est loin d’être à votre portée, et prenez plutôt la peine de trouver une solution capable de bien s’adapter à ces besoins qui vous seront nécessaires.

Donc, pour poursuivre cette quête, n’hésitez non plus à comparer les offres qui se présentent à vous. Tout se repose sur le prix, puisqu’on parle notamment d’une banque. N’hésitez pas ainsi à prendre votre temps de voir toutes les banques qui vous intéressent. Récoltez également tous les renseignements qu’il vous faut auprès de chaque établissement virtuels.

Se faire conseiller sur les offres proposées

Un conseiller vous sera également utile tout au long de votre recherche. Chaque établissement bancaire devrait sans doute, disposer d’un conseiller qui pourra vous renseigner sur toutes les offres, ainsi que les avantages que l’établissement serait capable de vous proposer. Donc, n’hésitez pas à les consulter afin que le choix de votre banque en ligne vous soit plus rentable et parfaitement adapté à tous vos besoins, notamment, par rapport à la tarification proposée.

Le rachat de crédit en cas de divorce

rachat de crédit en cas de divorcePour faire face à une situation difficile qui entraîne une répercussion sur le remboursement de vos dettes, il est parfois important de contracter un regroupement de dettes. Mais il convient toutefois de savoir que lorsqu’une personne est en instance de divorce, il est plus difficile d’obtenir un rachat de crédit sauf sous certaines conditions établies par un organisme de prêt. Ce qui est capital étant alors de connaître les procédures nécessaires pour demander un regroupement de prêt pour les particuliers en cours de divorce.

Les dossiers à présenter à votre organisme de prêt

Les établissements financiers doivent tout d’abord bien examiner votre situation avant d’accepter votre demande. En général, les emprunteurs se trouvent dans l’obligation de présenter les documents importants comme les relevés bancaires, les pièces justificatives de crédits et les justificatifs de bien. Pour les personnes en cours de divorce, elles doivent présenter les dossiers justifiant leur situation familiale et les dépenses actuelles. En principe, la demande de rachat de crédit n’est pas accordée par les banques sauf si la séparation de biens et de dette a été déjà mise en place par les conjoints.

La demande de rachat de crédit en instance de divorce n’est pas toujours évidente

Même si une personne est dans l’impossibilité de rembourser ses crédits, l’existence de la procédure de divorce peut être un obstacle permettant d’obtenir le regroupement de prêts. En effet, durant le moment de divorce, il sera plus difficile de savoir les revenus nets de l’emprunteur antérieurement à la décision judiciaire. Cela s’explique par le fait que c’est à partir de cette décision que l’emprunteur puisse connaître le taux de la pension alimentaire, de réversion ainsi que les revenus qui fixeront ensuite sa possibilité financière. Cependant, vous pourrez encore trouver des organismes qui acceptent le rachat de crédit divorce. Il convient alors de consulter plusieurs établissements de crédit s’ils acceptent ou non cette formule. Ou encore, il est possible de recourir à un courtier pour trouver une offre de rachat de crédit idéale à votre situation.

Les raisons du fichage au FICP

fichage au FICPPlus d’un foyer sur deux contractant un ou plusieurs contrats de prêt se trouvent dans un problème de remboursement de prêt. D’autant plus que les organismes de crédit proposent de plus en plus de crédit avec une facilité d’accès. La Banque de France depuis ces dernières années a connu une hausse effective des nombres de personnes débitrices faisant l’objet d’une inscription au FICP. Il faut savoir que la source de l’inscription à la BDF est avant tout un problème de surendettement. Mais quelles sont les différentes raisons qui peuvent amener les emprunteurs à être fichés dans les fichiers de la Banque de France?

Le problème de règlement de dette

Un problème de remboursement de prêt est à l’origine d’une inscription au FICP. Quand une personne ayant contracté un prêt auprès d’un établissement de crédit n’a pas pu effectuer un remboursement sur 60 jours, l’organisme de crédit peut le déclarer à la BDF. Toutefois, avant d’entamer les démarches, il est de son devoir de faire parvenir un courrier à la personne concernée à titre de préavis. Si cette dernière ne daigne pas régulariser sa situation, une seconde lettre la prévenant de la soumission de son cas auprès de la BDF lui doit être parvenue. Le fichage sera donc daté à partir du moment où l’organisme prêteur a fait part à la Banque de France, des informations nécessaires concernant la personne en difficulté de remboursement de dettes. À moins que cette dernière ne décide de régulariser sa situation, le fichage durera entre 5 à 8 ans.

Dépôt d’un dossier de surendettement auprès de la succursale de la Banque de France

Lorsqu’une personne se trouve dans une incapacité à payer ses dettes, il peut déposer un dossier pour saisir la commission de surendettement. C’est une des raisons pour laquelle elle peut se trouver inscrite au FICP. Il faut notamment savoir qu’une fois un dossier déposé, en cours d’études pour recevabilité du dossier, elle fait tout de suite l’objet d’une inscription au FICP. Si le dossier a été jugé recevable, seule l’exécution à terme et sans incident des mesures prises par la commission de surendettement permet la radiation du fichage, généralement sur 5 ans. En cas d’irrecevabilité du dossier, l’inscription sera radiée.

Assurance santé personnelle, obtenir un aperçu du coût

Assurance santé personnelleSi vous obtenez un aperçu du coût de l’assurance, opté pour les simulateurs assurance santé en ligne. C’est un outil simple qui vous permet de connaitre à la fois le coût de l’assurance santé personnelle, mais aussi de trouver la meilleure formule qui s’adapte à vos besoins. Pour commencer, vous devez déterminer le régime que vous voulez, en fonction de votre situation, de votre profil et de vos besoins en assurance santé. Avec les calculatrices en ligne, il vous suffit de remplir le formulaire avec votre âge, l’âge de votre conjoint si vous êtes marié, le nombre de vos enfants, la province de résidence ainsi que votre régime.

Un comparateur des mutuelles ou un courtier

Afin de sélectionner le contrat de mutuelle santé, qui est indispensable afin de bien rembourser de ses frais médicaux ; il est indispensable de recourir à un comparateur en ligne ou à un courtier. En effet, le comparateur en ligne est un outil très apprécié, car c’est simple, rapide et efficace. Avec cet outil, il vous suffit d’indiquer votre situation et vos besoins ; puis de sélectionner les critères de garanties souhaités. Par la suite, le comparateur en ligne sélectionne la mutuelle santé qui répond à vos attentes. À part la simplicité, la gratuité figure parmi le principal atout du comparateur en ligne. Mais vous pouvez également recourir à un courtier d’assurance santé. Sa mission c’est de mettre en relation la mutuelle et le client.

Les atouts du courtier de mutuelle

Tout comme le comparateur en ligne, le courtier détermine le profil et les besoins des clients puis de rechercher la meilleure offre en termes de garantie. Recourir à un courtier d’assurance vous permet de faire un gain de temps. Avec son expertise, il vous assure une sélection avisée afin d’éviter les pièges du contrat, particulièrement sur l’exclusion de garantie et le délai de carence. Contrairement à un comparateur en ligne, le courtier peut faire une négociation de contrat de mutuelle auprès de l’organisme.

Souscrire une assurance vie pour vos enfants mineurs

assurance vie pour vos enfants mineursVous vous interrogez sur la solution à mettre en œuvre pour constituer un captal pour vos enfants mineurs ou pour vos petits-enfants ; n’oubliez pas qu’il est possible de souscrire une assurance vie pour un mineur. En effet, ce contrat d’assurance devient une parfaite alliée pour préparer son avenir mais également l’avenir de ses enfants. Cette option constitue le choix des parents qui veulent aider leurs descendants au moyen d’une épargne. La somme d’argent épargnée servira à financer les études, à s’installer dans la vie active ainsi que pour acquérir son premier logement facilement.

Qui peut souscrire à une assurance vie mineur ?

Selon la loi, un mineur est considéré comme incapable et ne peut pas souscrire lui-même à un contrat d’assurance vie. Donc, ce sont les parents qui possèdent l’habilité à faire en son nom. En cas de décès de l’un des parents, c’est-à-dire pour le cas d’un mineur sous tutelle, il faudra solliciter l’accord d’un juge des tutelles. Par contre, si l’enfant a perdu ses deux parents, il ne peut pas rester sans représentant légal, C’est son tuteur qui procède aux démarches.

Le bénéficiaire du contrat d’assurance vie du mineur

En principe, toute personne peut procéder à des versements sur le contrat du mineur, à condition de disposer de l’accord des représentants légaux. En ce qui concerne le retrait sur son contrat, le mineur peut l’effectuer, mais il devra obtenir l’accord des représentants légaux. Avec un contrat d’assurance mineur, on ne peut pas désigner le bénéficiaire de son choix ; comme pour le cas d’un contrat d’assurance vie classique. Si l’enfant a moins de 16 ans lors du décès de l’épargnant, il n’y a qu’une seule possibilité, les héritiers de l’assuré, c’est-à-dire ses parents. Au-delà de 16 ans, le mineur a l’autonomie pour disposer de ses biens et désigner ainsi d’autres bénéficiaire. Cependant, il ne peut pas accorder plus de 50% de la valeur dans le contrat.

Les conditions pour jouir de l’assurance vie

jouir de l’assurance vieL’assurance vie est le moyen par excellence des Français pour épargner, cependant si vous voulez souscrire à ce genre de contrat, faites bien attention car nombreuses sont les personnes qui se perdent dans la complexité des règles qui la régissent. Ne nous voilons pas la face, la compréhension des règles de l’assurance vie demeure encore hors de portée des profanes. Toutefois l’appréhension des ces dites règles est loin d’être inaccessible. La question sur toutes les lèvres des non-initiés est à coup sûr de connaitre les conditions requises pour conclure un contrat d’assurance vie ? En principe, toutes personnes physiques capables peuvent souscrire à ce genre de contrat même un mineur non-émancipé dans la seule condition d’être représenté par l’un de ses parents. Par contre pour les majeurs déclarés incapables ou sous tutelles, l’approbation du juge ou du conseil de famille est requise.

Qui peut bénéficier du contrat ?

Toutes personnes peuvent bénéficier de l’assurance vie, en d’autre mot le souscripteur possède toute latitude pour choisir son bénéficiaire qui peut être, son conjoint, ses enfants, ses parents, un membre de la famille, un ami, ou même à une association (légale bien sûr). En ce sens que le contrat d’assurance vie doit comporter obligatoirement le nom et l’adresse du bénéficiaire. Toutefois, la jurisprudence a tendance à faire annuler la désignation d’un bénéficiaire si le contrat d’assurance vie en lui-même à pour but de d’instituer ou d’entretenir une relation adultérines (par exemple le bénéficiaire est la maitresse de l’assuré). Évolution des mœurs oblige, depuis peu, on constate un fléchissement des cours sur la question permettant ainsi de conserver une grande liberté sur le choix des bénéficiaires.

Les conditions du contrat

L’assurance vie est d’abords un contrat, donc pour en souscrire il faut remplir les conditions classiques de validité communes à tout contrat à savoir le consentement, la capacité, l’objet et la cause. L’assurance vie crée des droits et des obligations, en ce sens que pour bénéficier des retombées du contrat il faudrait s’acquitter de certaines obligations comme le paiement des primes…

Que faire si le dossier de surendettement a été refusé ?

surendettement a été refuséDans l’hypothèse où vous avez déposé un dossier de surendettement auprès de la commission spécialisée, celle-ci a tout d’abord, le temps d’examiner sa recevabilité ou non. Après l’étude de votre dossier qui dure en principe 3 mois, il se peut que la commission réponde au non-recevabilité de celui-ci. Que faire alors si vous êtes dans une telle situation ? Selon le contenu de la notification, vous aurez plusieurs possibilités de résoudre les problèmes. Mais si vous constatez que la décision n’est pas réellement prouvée, il est possible de faire un appel.

Quelques démarches à suivre selon votre situation

Lorsque le refus de la commission a été justifié, vous pourrez prendre quelques décisions. Au cas où le dossier ne serait pas admis par la commission puisque votre cas n’était pas tellement grave, vous pouvez recourir à une aide sociale en faisant une renégociation de vos crédits. Il faut souligner que la commission de surendettement peut, le cas échéant, demander au tribunal de suspendre le remboursement de dettes jusqu’au moment où votre cas s’est établi de nouveau. Mais si aucune circonstance importante n’a pu provoquer vos difficultés financières, la commission pourrait estimer que vous serez en mesure de vous en sortir.

Cependant, il est aussi important de noter que si certains individus sous-estiment de rassembler toutes les pièces justificatives nécessaires, la commission peut refuser le dossier. Grâce à une assistance sociale, vous pourrez bénéficier des accompagnements adaptés dans toutes ces démarches pour que vous puissiez mieux connaître les dossiers utiles.

Comment faire appel à la décision de refus de votre dossier ?

Lorsque vous constatez que la décision de la commission n’est pas justifiée, il est possible de faire recours. Vous pouvez envoyer votre recours à l’adresse mentionnée sur l’avis de refus dans les 15 jours à l’issue de la réception de cet avis. Mais sachez que la commission de surendettement a le devoir de vous préciser la procédure à suivre si vous n’êtes pas d’accord à leur décision. L’envoi de l’appel doit être réalisé en lettre recommandée avec accusé de réception.

Prêt voiture, les bons plans pour estimer le remboursement

Prêt voiture, les bons plansEn fait, le crédit auto est un contrat par lequel une somme d’argent est mise à la disposition d’un emprunteur pour acheter une voiture dont le remboursement se fait selon des modalités déterminées et moyennant le versement d’un intérêt. Le débiteur a en effet la possibilité de payer une somme mensuelle qui ne doit pas dépasser les 5 années. Toutefois, quelles sont les solutions favorables pour estimer le remboursement du crédit auto tout en ayant toujours de l’équilibre dans la gestion des restes à vivre ?

L’importance de la simulation de crédit auto

D’abord, le crédit auto peut être octroyé soit par une banque soit par un concessionnaire ou encore un établissement de crédit à la consommation. À ce titre, l’emprunteur possède beaucoup de choix et il est important de faire une simulation de crédit auto en ligne juste en consultant un site spécialisé dans ce domaine. Par son intermédiaire, il a la possibilité de comparer les diverses offres proposées par les établissements financiers. L’objectif est en effet de pouvoir opter sur l’offre la plus profitable c’est-à-dire avec une mensualité plus faible et un meilleur taux d’intérêt. Cela permet d’éviter les mauvaises surprises puisqu’on ne sait pas les changements qui vont se produire au cours des périodes de remboursement. La simulation donne également la possibilité à l’emprunteur d’estimer son revenu pour qu’il puisse à la fois subvenir à ses besoins vitaux tout en étant solvable aux yeux de son créancier.

Solliciter les services d’un négociateur ou d’un médiateur de dette

Si vous ne savez pas trop comment s’y faire pour estimer le remboursement du crédit auto, il peut être utile de solliciter l’aide d’un négociateur. En effet, il peut vous informer et conseiller sur la meilleure manière de gérer votre budget afin de calculer la somme qui va servir de mensualité pour le crédit auto. Sachez que son rôle ne se limite pas de vous proposer l’offre idéale à votre situation, mais il peut également soumettre votre dossier auprès de votre banque tout en négociant à votre place.

Comment trouver un crédit conso en ligne rapide ?

crédit conso en ligne rapideLe crédit à la consommation est un type de prêt que les institutions de financement, comme les établissements bancaires, les organismes de financement, accorde à des particuliers. Ce type de crédit est destiné au financement des achats de biens et services des ménages, tels que les grosses dépenses ainsi que les investissements en biens durables, comme l’achat de voiture, des équipements de la maison, … Avant, ces crédits sont octroyés via la soumission de dossiers physiques aux institutions bancaires, mais à l’heure actuelle, où la technologie de la communication se développe à grand pas, ils sont déjà accessibles en ligne. Et ce, en un moins de temps.

Faire des recherches d’offre de crédit sur internet

Trouver un crédit consommation est actuellement facile et rapide grâce à internet. Effectivement, différentes sortes de crédits et différents établissements de financement, en ne citant que les plus fameux, tels que Prêt Union, Sofinco, Cetelem, Cofinoga, … sont présents sur le web. Si l’on veut trouver un crédit, il faudrait aller sur la toile et faire des recherches concernant le financement de son projet. Chaque établissement bancaire y présente ses offres, ses taux, ses échéances, ses mensualités, … Et c’est au consommateur qui décide avec quel institution il va demander de financer ses projets.

Choisir le crédit qui convient

Le crédit que les institutions financières accordent, dépendent en premier lieu du type de projet que le consommateur ou le client leur présente. Au fait, les crédits disponibles sur internet varient, il y a les crédits tout projet, crédits auto, crédit renouvelable, prêt personnel, crédit travaux, rachat de crédits, crédits personnels, crédit consommation, crédit moto, … Et selon le type de projet ou type de dépense que le client va faire, il va choisir son type de crédit. De leur côté, les institutions bancaires, en prenant connaissance de son projet, va lui faire des offres. En comparant les offres qu’il avait reçues, via internet, le client va choisir auprès de quel établissement emprunter.

Le garanti d’un crédit étudiant sans caution

crédit étudiant sans cautionTout le monde n’a pas la chance d’avoir des parents ou des tuteurs qui peuvent financer les études supérieures. Le cursus va être long et il vaut mieux s’assurer d’une source de financement stable. Il eut un temps où les étudiants, sans soutiens parentales et sans bourses études, ne pouvaient rien espérer puisqu’un crédit étudiant nécessite lui aussi une caution. À présent, n’importe quel étudiant peut demander des crédits, qu’il possède ou non une caution. Cela fait partie de la politique « éducation pour tous » de l’Etat. Quand même, il reste à préciser qu’il ne s’agit pas de bourse, mais de simple crédit.

Des crédits sans caution assurés par l’État

Le projet a été lancé en 2008. Un fonds de garantie appelé Bpifrance a été conçu pour financer la demande de crédit de la part des étudiants. La taille du fonds permet un octroi qui ne nécessite aucune caution. Les conditions financières de l’étudiant ne vont pas non plus être reconsidérées. Les sélections sont plutôt d’ordre personnel et non financier. Il suffit que l’étudiant soit français ou un ressortissant de l’Union Européennes ; âgé de moins de 28 ans ; déjà inscrit à une université, une école ou autres établissements d’enseignements supérieurs (BTS, DUT, …)

Comment souscrire et quelles sont les caractéristiques du crédit ?

L’État travaille en étroite collaboration avec quelques banques sur ce projet. Pour en bénéficier, il suffit de souscrire auprès de la Société générale, Caisses d’épargne, Banques populaires, le CIC ou au Crédit Mutuel. Concernant la caractéristique du crédit, il n’y a pas de conditions de ressources et de cautions. L’étudiant peut effectuer un remboursement différé. Ce qui veut dire qu’il peut fixer lui-même la date de remboursement. Il a également le choix entre un remboursement partiel ou total. Concernant le montant, il est plafonné à 15000 euros par étudiant ; et la garantie dure entre 2 à 10 ans.

Comment fonctionne le compte joint auprès d’une banque ?

compte jointLe compte joint n’est autre qu’un compte collectif, ayant en effet plusieurs titulaires, quel que soit leur lien. Par conséquent, tout l’enjeu couru par ce compte joint affecte évidemment chacun de ces soi-disant « co-titulaires ». Au niveau de la banque, le fait de mettre en place l’ouverture d’un compte joint nécessite avant tout une confiance réciproque et mutuelle entre ces co-titulaires. Il est alors évident que le compte joint peut entrainer de graves conséquences en cas de désagréments (solde débiteur, chèque sans provision,…) ce qui fait de ce domaine un sujet aussi compliqué que délicat.

Dans quel but ouvrir un compte joint auprès de la banque?

D’une manière évidente, recourir à un compte joint renferme de considérables avantages vu sa particularité pratique et rentable. Tant que les co-titulaires du compte restent en bon terme et que le compte en question fonctionne pour le mieux, sans la moindre contrainte, il n’y a rien à craindre. Le compte joint permet une fonctionnalité rapide des prestations au niveau de chaque co-titulaire. Effectivement, ces individuels ont un intérêt en commun, vu qu’ils ont décidé d’en finaliser au point d’établir ce compte joint (professionnel, personnel, ménage…). Du coup, les risques sont menaçants d’où des précautions cruciales sont recommandées.

Les limites du compte joint

Il se peut que la relation entre les co-titulaires soit soudainement dans une situation critique, dans le cas le compte joint peut courir de risques au cas où l’un des co-titulaires aurait une intention malveillante à l’égard de ce compte, ce qui pourrait éventuellement nuire l’autre co-titulaire avec qui il partage ce compte. En effet, tout ce qui se passe au niveau du compte est valable pour chacun des co-titulaires, donc ces derniers ont intérêt à rester sur leurs gardes en cas d’ennuis. Pour éviter tout élargissement désagréable du problème, clôturer ce compte serait l’idéal pour chacun d’eux.

Qui consulter pour bien gérer un budget bancaire?

budget bancaireEn ce moment, les particuliers se trouvent dans une hésitation délicate dans leurs prestations. Il s’agit en général du savoir-faire dans la maitrise de leur budget. La bien gérance de ce dernier constitue en effet la marche cruciale afin de mener sa vie tout comme on l’entend sans avoir à rencontrer de futures difficultés, étant donné les caprices de dépenses. Il y a alors plusieurs solutions qui s’ouvrent au particulier dans la contribution à la stabilité permanente de son budget. La banque est ici l’entité détentrice de l’avoir, d’où l’on parle actuellement de budget bancaire.

Un budget bancaire à bien contrôler, comment faire ?

Il existe idéalement la solution qui consiste à effectuer le suivi constant et régulier de toutes vos situations financières au sein de votre banque. Il vous est recommandé de parvenir à vous connecter en ligne avec votre établissement financier, afin de réaliser tout votre avoir, et cela dans les temps les plus précis. De ce cas, vous pourrez créer un compte épargne en dehors de votre compte courant afin de contribuer à un regroupement stabilisateur de votre budget. Évidemment, l’affaire se joue uniquement entre vous et votre banque, néanmoins, des spécialistes professionnels peuvent toutefois vous venir en aide dans ce genre de contrainte.

Les divers procédés concernant le budget en banque

En effet, il s’agit essentiellement de savoir limiter toutes les dépenses que l’on effectue par le moyen de notre propre compte courant en banque. La moindre erreur concernant cette gestion du budget pourrait entrainer des failles ultérieures. Ceci étant, tout revient à savoir se rendre compte de notre situation financière tout en projetant le futur. Les dépenses folles sont effectivement les interdites dans ce concept. A l’aide du compte épargne, guidé par des spécialistes concernant le domaine, vous pourrez constamment mettre de côté la somme qui vous convient afin de n’avoir à votre portée que le nécessaire, (sis dans votre compte courant).

Pourquoi financer sa voiture avec un crédit auto?

Vous avez envie d’acheter une voiture, mais vous n’avez pas assez de fonds ? Le crédit est la meilleure solution.

Pour planifier au mieux son budget

Le crédit auto proposé par les établissements bancaires ou les organismes financiers permet à l’emprunteur d’être propriétaire sans trop dépenser pour l’achat de la voiture malgré le taux et le montant des mensualités. Avec ce type de crédit, la durée de remboursement est située entre 1 et 5 ans, et même 7 ans dans des cas particuliers. De ce fait, l’emprunteur est en mesure de planifier au mieux son budget.

Pour pouvoir changer souvent de voiture

credit-autoAu cas où l’emprunteur changerait souvent de voiture (tous les deux ans par exemple), le crédit auto lui donne l’opportunité de définir le montant du rachat ou de la reprise de la voiture à partir de la souscription du contrat. Lorsqu’il souscrit une LOA, il aura la possibilité de reprendre le dépôt de garantie versé au début du contrat. S’il désire acheter une autre voiture bien qu’il ne soit pas parvenu à vendre son ancienne auto pour avoir des fonds, il devra contracter un prêt relais. Il s’agit d’un crédit qui peut présenter la valeur marchande de sa vieille voiture. En optant pour les packs auto, l’emprunteur peut profiter d’une réduction du taux du crédit ou d’un rabais sur l’assurance.

Le crédit auto est facile à accéder

En finançant sa voiture avec un crédit auto, il faut savoir que ce genre de crédit est souple et peut convenir aux exigences et à la situation de chaque emprunteur. Il est aussi facile à accéder et ne requiert pas un apport personnel. En outre, la souscription à un crédit auto peut se faire par Internet, ou via téléphone. Seulement, un crédit auto engage l’emprunteur et est tenu d’être remboursé. Il importe donc de bien vérifier ses aptitudes de remboursement avant de se lancer. Nous vous conseillons le prêt auto pas cher 60 mois qui est un très bon compromis.

Conseils pour sortir du surendettement

Pour sortir du surendettement, la personne surendettée doit suivre certains conseils.

S’adresser à sa banque et ses créanciers

sortir du surendettementLorsqu’une personne se trouve dans une situation de surendettement, elle doit en premier lieu contacter son établissement bancaire. Ainsi, les deux parties feront ensemble ce qui est nécessaire pour contourner l’aggravation de la situation. Par la suite, le surendetté est tenu de prévenir ses créanciers afin de trouver un accord à l’amiable. De cette manière, il peut avoir des délais supplémentaires de paiement, ou une renégociation de prêt. Cependant, il doit savoir convaincre ces organismes en montrant sa bonne foi et sa volonté d’effacer sa dette.

Arrêter les prélèvements

Pour sortir du surendettement, le surendetté est également amené à demander aux organismes prêteurs d’arrêter de prélever automatiquement sur son compte. Il doit également prévenir son établissement bancaire qu’il est obligé de cesser l’ensemble ou une partie de ses prélèvements automatiques. En agissant ainsi, le surendetté pourra gérer avec souplesse son compte.

Ne pas contracter de nouveaux crédits et contacter des associations d’aide

Malgré l’instabilité de sa situation financière, le surendetté ne doit pas contracter de nouveaux crédits à la consommation afin d’éviter l’accroissement du montant de ses dettes. Au cas où il posséderait des crédits permanents, il convient de solliciter leur clôture. Pour mettre fin au surendettement des particuliers, s’adresser aux associations d’aide, comme le CCAS, la Circonscription de Service Social Départemental… est aussi une meilleure solution. Elles sont d’une aide précieuse dans la négociation d’un allègement des échéances avec les organismes prêteurs. Hormis d’être un bon conseiller, le Crésus peut aussi accompagner un surendetté dans les procédures de surendettement.

Demander l’aide de la commission de surendettement et faire un rachat de crédit

La commission de surendettement aide également à sortir du surendettement. Cette commission peut trouver une solution à l’amiable avec les organismes prêteurs. Au cas où le surendetté n’arriverait plus à rembourser les mensualités, le rachat de crédit constitue une solution convenable. Il permet d’associer les emprunts en un unique crédit. L’objectif est de diminuer les mensualités en rallongeant la durée du prêt et en acquérant un taux d’intérêt assez bas.

Mutuelle santé étudiante

Si la sécurité sociale est obligatoire en France, la mutuelle (MAE, LMDE, SMEREP, VITTAVI…) est aussi grandement recommandée pour les étudiants. Ces jeunes hommes et femmes suivent différents cycles universitaires ou scolaires, ils ne possèdent donc pas de revenus réguliers.

Présentation des atouts de la mutuelle pour les étudiants

Mutuelle santéLa santé est souvent un poste important de dépenses: consultations d’un médecin généraliste ou spécialisé, opération, médicaments, soins… Or un étudiant doit déjà gérer son hébergement, sa nourriture… ce qui constitue souvent un trop grand poids financier. Ainsi, une mutuelle permet de bénéficier d’une prise en charge supplémentaire au regard de la part de la sécurité sociale. Par exemple, l’étudiant pourra profiter du tiers payant à la pharmacie. Il ne réglera donc pas directement son ordonnance. Il est à noter que des prescriptions spécifiques comme la pilule contraceptive et la « pilule du lendemain » sont aussi prises en charge par la mutuelle, ce qui est un vrai plus pour les jeunes femmes.

Pour profiter de sa mutuelle, l’étudiant doit simplement fournir sa carte lors du passage chez le médecin ou la pharmacie. Il n’y a pas de factures ou de documents supplémentaires à envoyer au centre. L’étudiant peut choisir des formules adaptées à ses besoins. Certaines mutuelles prennent en charge l’achat des lentilles mais aussi les séances chez le podologue le kiné ou l’ostéopathe. Il est noté que les remboursements peuvent aussi être directement
virés sur un compte bancaire.
L’engagement auprès de la mutuelle est sur un période globale d’un an. Les frais d’abonnements sont échelonnés mensuellement et rapidement rentabilisés. De plus, il est possible à tout moment de quitter une mutuelle ou d’en changer.